top of page

Est-ce que l’intelligence rend plus heureux ? | Genève #6

Qu’est-ce que l’intelligence ? Plusieurs définitions sont amenées dans la discussion : une constante interrogation, la capacité à résoudre des problèmes, l’adaptation, le QI, la capacité à gérer sa vie conformément à ses valeurs, la lucidité face au réel, l’autonomie de pensée critique, l’alliage d’une multitude de connaissances variées, …

Et d’ailleurs, l’intelligence évolue-t-elle vraiment ou n’est-ce pas seulement nos connaissances et notre culture que nous enrichissons ? Et puis, de quel type d’intelligence parle-t-on, émotionnelle, de mémoire, de logique, synthétique ? À travers les multiples définitions, plusieurs participants tendent vers l’idée suivante : l’intelligence peut être vue comme un outil, outil qu’il nous appartient de mettre en œuvre comme on l’entend, notamment pour être plus heureux.

 

Mais d’ailleurs, que signifie être heureux ? À nouveau, les participants partagent plusieurs définitions : avoir confiance dans le fait qu’on puisse avoir de la joie régulièrement, le sentiment d’harmonie dans sa vie quotidienne, le confort, l’apaisement, l’émerveillement, la félicité, les hormones, l’optimisme face à la vie, l’ouverture au bonheur, … En particulier, plusieurs notent la question de la temporalité du bonheur : tandis que la joie serait de nature passagère, temporaire, le bonheur et « être heureux » constitue un état plus durable, sur de plus longues périodes, bien que variable.

 

Finalement, sur le lien entre intelligence et bonheur, une participante partage être heureuse dans la contemplation de la beauté, ce qui ne nécessiterait pas d’intelligence. Plusieurs autres participants relèvent également que leurs moments les plus heureux sont finalement ceux où leur cerveau est mis en pause. Pour certains, l’intelligence a même pu causer du malheur, par l’excès de réflexions ou la prise de conscience de certaines réalités.

 

Les participants concluent ainsi que l’intelligence, pourtant poursuivie dès le plus jeune âge dans notre société, ne doit rester qu’un outil qu’il nous appartient d’apprendre et d’enseigner à utiliser afin d’être plus heureux. Tout en gardant à l’esprit que, comme tout outils, il doit être combiné à d’autres afin de construire le bonheur. Et après ce dernier café-philo de la saison, notre petit groupe repart joyeux de ses réflexions, mais également heureux de retrouver le soleil et le lac pour apaiser les cerveaux durant notre pause estivale. Bon été !

14 vues0 commentaire

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page